Meta
Deutsch nederlands english Dobby pour le métier de table 70 cm
Home > Liste des prix > Dobby > photos
Le montage du dobby: monter le support des pédales à l'arrière du dobby, entre les pieds droits
(avec la roue au chiffres) et les pieds gauches avec 2 boulons hex.
Puis monter la mécanique avec 8 boulons hex. Le cylindre se trouve sur le côté droit.
Puis on peut placer le métier au dobby.
vérifiez que chaque cadre se trouve dans un profilé
d'aluminium différent.
Sur chaque pied, il ya un fermoir qu'on peut fixer
le métier.
Les 4 chaînes doivent être fixés aux pédales. Vérifier que les pédales ne touchent pas le sol dans la position
la plus basse. N'oubliez pas de connecter le ressort à l'oeilau à l'arrière de la grande pédale.
Il devrait être possible de pousser la pédale large avec le talon du pied gauche. Et quand la pédale est
dans la position la plus basse on doit pousser une des deux petites pédales avec les orteils.
On peut enlever le cylindre
par le côté droite du dobby.
On peut mettre ou enlever les
chevilles avec une pince.
Attention à la direction des chevilles.
Mettez le cylindre à ça place,
mettez la courroie aux poulies,
et fixer le cylindre avec les
2 verroux (devant et arrière).
La latte qui se trouve à la même
niveau que la face supérieure de
la planche, on peut voir le numéro
de la latte active (n° 19 à la photo).
On peut ajuster le un volant avec
des chiffres au numéro de la latte
active (ou non)
(deserrez le bouton noir).
Si on pousse à fond la pédale, le 'couteau' (tige de métal plat) va monter et il soulève les crochets enfoncés
(et les cadres correspondantes).
On peut ajuster la hauteur de la foule. Utilisez deux clés n° 13 (pour écrou et contre-écrou).
On peut déplacer le boulon (de la connexion entre la lame et le levier) dans la rainure et le fixer
de nouveau. Ce déplacement doit être fait au même degré à l'avant et à l'arrière da la mécanique.
A l'arrière est un ressort de traction. Le ressort
facilite la montée des cadres. On peut serrer ou
desserrer le ressort (avec deux clés n° 13).
En face il y a un levier de bois avec un roulement à
billes, ce qui assure que le tambour reste dans la
position correcte. On peut régler en déplaçant le
roulement et on peut serres le ressort de traction.
Si les cadres se lèvent, un
cliquet tourne dans une
position entre 2 cames
et bloque le tambour.
Le côté de la came avec
numéro (ici 19) doit se
trouver à la même hauteur
du côté supérieur du cadre.
Le tambour est mis en rotation au moyen de deux
cliquets de bois, le cliquet droit tourne le tambour
vers la droite, le cliquet gauche fait l'invers.
Ne fixez pas les cliquets, ils doivent être lâches.
Les cliquets en bois sont assis sur une planche qui
balance, assurez-vous que les cliquets sont un peu
lâche. Le mouvement de la planche est limité par 2
boulons qu'on peut ajuster (préférable de ne pas
changer).
La pièce intermédiaire en forme de trapèze est
connecté avec les petites pédales via 2 chaînes.
Un ressort de traction (à la pédale large) assure
que la planche retourne à sa position neutre.
On peut serrer le ressort si nécessaire.
S'il y a un blocage entre le tambour avec les chevilles
et les crochets, on peut débloquer les crochets.
Retirer l'axe supérieur (perpendiculaire aux crochets)
à l'aide d'un marteau et un poinçon.
Ensuite, on peut enlever les crochets vers le haut.

Une cause possible d'un blocage est que les boulons
(qui fixent les leviers en métal à l'arbre, avant et
arrière) se détachent.
Le couteau qui fait monter les crochets, doit être en
position horizontale dans sa position la plus basse.
Si cela n'est pas le cas, il faut déserrer les vis 2 et 3.
Assurez-vous que les boulons de
règlage (1) (avant et arrière) sont
fixés. Il correspond dans un trou
de l'arbre qui connecte les leviers
avant et arrière.
Si le couteau se trouve dans une position la plus basse (horizontalement)
(4), on peut fixer les boulons (3) avec une clé n° 13, puis les écrous (2)
avec une clé 17. Cela se fait en même temps à l'avant et à l'arrière.